Aruba, paradis sur terre endroit à découvrir plages superbe contactez notre agences de voyages a prix fous

ARUBA

Introduction

Cette petite île est un vrai bijou pour les touristes qui recherchent une destination tropicale avec un accent européen. Même si plusieurs nationalités ont formé la culture, l’influence des Hollandais est particulièrement présente dans la langue, l’architecture et son moulin à vent converti en restaurant. Aruba a une merveilleuse réputation culinaire et une vie nocturne palpitante et bien remplie avec de nombreux clubs, des spectacles et des casinos. La capitale de l’île, Oranjestad est un paradis pour les magasiniers.

Les amoureux du soleil seront ravis. Les côtes d’Aruba sont entourées de plages de pure sable blanc, particulièrement découpées et magnifiques sur le côté Nord. La forme particulière des arbres divi-divi, dont le tronc est courbée par le vent continuel des alizés, est aussi un symbole de l’île. L’intérieur des terres ressemble plus à un paysage désertique avec des cactus, l’aloès et des formations rocheuses aux formes dramatiques.

 

Capitale :
Oranjestad

  • Devise :
    Le florin Arubien
  • Electricité :
    110V, 60Hz
  • Formalités d’Entrées :
    Un passeport, valide au delà de 3 mois après la sortie du pays et des billets d’aller et de retour sont requis. Le voyageur a la responsabilité de vérifier auprès de l’ambassade du pays pour les renseignements les plus à jour.
  • Fuseau GMT :
    -4 hres. L’heure avancée ne s’applique pas.
  • Gouvernement :
    Démocratie parlementaire qui fait partie indépendante du royaume des Pays-Bas.
  • Langues :
    Le papiamento et le hollandais. L’anglais et l’espagnol sont aussi très répandus.
  • Lignes Aériennes Nationales :
    Aucune
  • Permis de conduire :
    Une license internationale est recommandée. Doit avoir 25 ans et posséder une carte de crédit.
  • Population :
    Approx. 110,000
  • Religion :
    82% de catholique romain et 8% de protestant.
  • Saison Touristique :
    Décembre à avril
  • Superficie :
    180 km2
  • Vaccins Requis :
    Aucun
  • Affaires étrangères et Commerce international Canada :
    Consultez la fiche “Conseils aux voyageurs” pour Aruba

 

Cuisine

Les fruits de mer sont l’aliment de base des Arubiens. Le poisson frais est amené par les pêcheurs locaux et sont préparés par des restaurants sans prétention qui bordent les rues arrières des secteurs résidentiels. La prise du jour composée principalement de barracudas, de mérous et de vivaneaux est grillée, cuit au four ou frit et servie dans une sauce créole. Ces plats traditionnels comprennent le keri-keri (assaisonnés de graines d’achotas, de carrie et d’une espèce locale de basilique) ou le balchi di pisca (gâteau de poisson). Les repas sont accompagnés de riz, pan bati (pain plat de maïs) ou de funchi(polenta).Les autres plats préférés sont les ragoûts de chèvre, de b’uf ou de comcomber (légume). Les BBQ Arubiens de côtes levées, de poulet ou de bifteck sont populaires et garnis généreusement de leur propre sauce BBQ épicée. Les ingrédients locaux ont été combinés avec les produits importés comme le fromage hollandais pour former des plats comme le Keshi Yena (fromage fourré).

Plusieurs restaurants branchés ont mélangé une influence culinaire internationale avec la cuisine des îles d’Aruba pour créer des aliments fusions tendances.

L’île est fameuse pour son eau potable surnommée cocktail Balachi. La brasserie nationale Balachi fabrique le malte Balachi (un breuvage sucré non alcoolisé) et la bière Balachi, le rhum Pamera et la liqueur Arubienne Coecoei (dérivée de la plate de l’agave, du rhum et de la canne à sucre) et la crème Ponche (un mélange fort de lait de poule) ne sont que quelques ingrédients utilisés pour mélanger les cocktails comme le Aruba Ariba ou le Aruba Sunset.

Culture

Aujourd’hui la culture d’Aruba est un mélange de 40 nationalités distinctes, de l’Amérique du Sud, de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Asie toute mélangée avec les habitants de l’île. Les natifs d’Aruba sont un mélange de Hollandais, d’Espagnols et d’indiens ancestraux, les Caquetio.La nourriture a toujours joué un rôle central dans les célébrations et les réunions de familles. Ce qui expliquerait la merveilleuse réputation culinaire prisée sur l’île. De simples et discrets bistros familiaux seront réjouir votre palais d’épicurien.

Le folklore d’Aruba est fortement présent dans la musique et la danse. Les premières chansons populaires de l’île furent d’influence européenne comme la valse, évidente encore dans le rythme de l’hymne national d’Aruba. La musique latine est aussi très présente comme le Gaita et les groupes Aguinaldo que l’on peut entendre à Noël. Les airs de calypso règlent le carnaval, et la veille du Jour de l’An est accompagnée des musiciens voyageurs Dande. La musique traditionnelle d’Aruba est connue sous le nom de Tumba et entendue seulement dans les îles ABC.

L’art fut souvent interprété par des gens dont le violon d’Ingres était la peintures et qui occupaient un rang dans l’échelon supérieur de la société. Une interprétation réaliste des paysages de l’île était dominante. Les artistes amateurs hollandais influencèrent les artistes locaux mais aujourd’hui la nouvelle génération d’artistes, ayant étudié à l’extérieur, s’expriment d’une façon plus contemporaine.

L’architecture que l’on retrouve sur l’île était un signe révélateur d’un certain statut social. Les fermiers construisaient souvent des maisons de campagne connues sous le nom de Cunucu. Cette maison de stuc rectangulaire exhibe un toit pointu aux tuiles oranges et est positionnée pour mieux utiliser le rafraîchissant courant d’air. La société des mieux nantis (marchands, clergé, représentants du gouvernement et autres) préféraient les manoirs. Ceux-ci sont bien identifiés par des colonnes sur leurs portiques et leurs ornements européens. Ces résidences peuvent être admirées dans le centre-ville de Oranjestad.

 

Géographie

Situé dans la partie Sud des Caraïbes, Aruba fait partie du terme de monnaie ABC des îlesainsi que Bonaire et Curacao. Ces trois îles forment les Antilles de moindres importances et sont justes au nord du Venezuela. C’est une petite île qui mesure 30 km de long par environ 8 km de large.Les terres et la végétation sont particulières. La côte Sud-Ouest offre des kilomètres de plages immaculées. La côte Nord-Est est beaucoup plus accidentée et sauvage. Mais le plus surprenant sont les terres intérieures désertiques avec des cactus et des formations rocheuses saisissantes. Le watapana, ou arbre divi-divi, avec un tronc recourbé par les vents continuels des alizés est aussi le symbole de l’île.

 

Histoire

Peuplée par les indiens Arawak de la tribu des Caquetio depuis l’âge de pierre, elle fut officiellement découverte par les Espagnols en 1499. L’île fut vite déclarée inutile tout comme ses voisines Bonaire et Curacao et les Espagnols expédièrent de suite les Arawaks comme esclaves à Santo Domingo. Les Arawaks reprirent vitement le pouvoir quand les Espagnols perdirent leur intérêt pour l’île.En 1636, les Hollandais revendiquèrent les îles ABC (Aruba, Bonaire et Curacao). Quand les colons européens s’y établirent à la fin des années 1700, ils firent fortunes avec les chevaux et l’élevage de bétails. On fonda Oranjestad qui prit le nom en l’honneur de la maison royale régnante d’orange. Au fil des ans, des vagues d’immigrants de divers pays comme le Venezuela arrivèrent et enrichirent la culture d’aujourd’hui d’Aruba. Durant le 19ème siècle, on découvrit de l’or à Aruba et les plantations d’aloès fleurirent. Le 20ème siècle vit naître l’industrie du pétrole. La raffinerie de Lago fut établie et devint le principal employeur jusqu’en 1985. Aujourd’hui, la compagnie texane Valero Oil a pris plus de 60% du raffinage.

La dernière décennie a vu naître l’industrie du tourisme. Le 1er janvier 1986, la nation quitta les Antilles des Pays-Bas pour devenir un statu à part avec la royauté des Pays-Bas.

 

Nature

La végétation d’Aruba s’est bien adaptée à un environnement sec, aux paysages désertiques recouverts de rares cactus et d’aloès. Le watapana (l’arbre divi-divi), le kwihi (arbre mesquite) et le druif(raisins de mer) sont parmi les particularités de l’île.Aruba abrite plusieurs oiseaux colorés comme le shoco, un hibou terrier, espèce en voie d’extinction, qui peut être observé dans le parc national Arikok. Il y a beaucoup de lézards inoffensifs sur l’île et les ânes ont leurs propres sanctuaires. La vie marine est hypnotique avec plusieurs espèces de coraux, de poissons tropicaux et de tortues de mer.

 

Sports

Il y a une multitude de sports à pratiquer, disponibles dans les nombreuses stations et plages, la plupart ont rapport avec l’eau bien sûr. Les activités populaires comprennent la plongée en tuba, le kayakiste, le ski aquatique et la voile. C’est une île idéale pour les fanatiques de la planche à voile. Les plongeurs aimeront Arubaavec ses magnifiques récifs de coraux et quelques-unes des plus fascinantes épaves du monde.L’équitation, la bicyclette ou l’escalade dans le parc national Arikok est toujours une joie. Vous trouverez deux magnifique cours de golf sur l’île : Le Tierra del Sol et le club de golf Aruba. Fait à noter, les combats aux balles de peinture ont gagné en popularité.

Le soccer et le baseball sont les sports les plus populaires du pays.

 

Banques et Argent

À Aruba la monnaie légale est le florin Arubin. Même si les prix sont affichés avec la monnaie nationale, le dollar américain est accepté ce qui fait que vous n’aurez pas à échanger votre argent du tout. Transportez des petites coupures puisque vous aurez peut-être de la difficulté à échanger des 50$ et 100$ américains dans les boutiques et les restaurants.Les autres monnaies peuvent être échangées dans les banques et les bureaux de change. Les banques ATM sont disponibles à travers les régions les plus populeuses des îles. Toutes les cartes de crédit majeures et les chèques de voyage sont acceptés.

 

Climat

Aruba jouit d’une température tropicale l’année durant et est légèrement rafraîchie par la brise des alizés. La température annuelle moyenne est de 28° C avec très peu de tempêtes tropicales. Même si il y a une saison des pluies de mai à novembre, les précipitations annuelles ne sont que de 41 cm.Pour la température moyenne mensuelle, SVP, vous référer à la destination de votre choix.

 

Communication

Les services du téléphone ont été modernisés tout comme le service de cellulaire et le GSM. Le code du pays pour Aruba est 297.On peut trouver les services d’Internet dans les hôtels ou les cafés Internet. Le cable est aussi disponible dans la plupart des hôtels. Aruba publie plusieurs journaux en Papiamento, en anglais et en hollandais.

 

Fêtes Officielles

1er janvier ‘ Jour de l’An
25 janvier ‘ Le jour des crèches
18 mars ‘ Le jour du drapeau d’Aruba
Mars/avril ‘ Pâques
30 avril ‘ La fête de la reine des Pays-bas
1er mai ‘ Fête du travail
Mai ‘ L’ascension
25 décembre ‘ Noël

 

Magasinage

Pour de savoureux souvenirs, il y a la sauce piquante des îles, Hot Delight ou la madame Jeanette scotch-bonnet pepper. Pour ceux qui ont la dent sucrée, il y a la cocada, un bonbon à la noix de coco et au tamarin. La compagnie Tropical Bottling vend la fameuse eau potable. Pour les achats de boissons, il y a le malte Balash, la bière Balashi, le rhum Palmera, la liqueur Coecoei d’Aruba et la crème Ponche.La porcelaine hollandaise, les figurines, les tissus brodés à la main et les fromages font de merveilleux cadeaux.

Une des plantes cultivées la plus réussie est l’aloès. Les lotions, les crèmes solaires les produits d’entretient pour les cheveux et les fragrances sont fabriqués localement et sont de bons achats pour apporter à la maison.

Les collectionneurs de timbres seront ravis avec plusieurs séries de timbres créés par les artistes les plus respectés de l’île et qui commémore les événements locaux, les fêtes, la flore et la faune. Le bureau de poste garde toujours sous la main des séries anciennes et récentes.

Les produits inhabituels que l’on retrouve dans la nature a influencé le type d’artisanat que l’on retrouve ici. La noix du djucu est polie et incrustée de filigrane d’or pour créer un bijou unique. Il est intéressant de savoir que la plante du djucu ne pousse pas à Aruba mais elle échoue sur les rives en provenance du Venezuela tout près. L’artisanat sur poterie, décoré de scènes de l’arbre divi-divi et de maison cunucu est très populaire tout comme les tables, les bancs et les plaques créés à partir de l’arbre Kwihi.

 

Moyen de transport

Il y a un aéroport international sur l’île. De courts vols nolisés entre les autres îles avec des petites compagnies sont faciles et peu dispendieux. Les marinas sont nombreuses pour les gens de bateaux et plusieurs compagnies de ferry offrent des services aller-retour dans les îles des Caraïbes.Les taxis abondent et ont des prix fixés par le gouvernement, alors assurez-vous de demander le tarif avant la course. Les chauffeurs sont souvent avides pour vous faire un tour commenté de l’île pour environ 35$/hre. Les voiture de location sont disponibles à l’aéroport et des mobylettes et des bicyclettes peuvent être louées en ville. Arubus est le nom du système public d’autobus et il est abordable et fiable pour se déplacer entre les secteurs et le cartier des hôtels.

 

Santé

Aruba a de l’eau pure distillée dans une usine d’épuration d’eau salée, la seconde plus grande du monde. L’eau est entièrement bonne à boire.Il n’y a pas de vaccins requis pour entrer au pays, excepté si vous arrivez d’une destination affectée par la fièvre jaune. Les vaccins suivants sont recommandés pour n’importe laquelle destination tropicale : hépatite A et B, la rage, la typhoïde, le tétanos et la fièvre jaune. Les maringouins et les mouches peuvent être embarrassants durant les rares averses.

 

Sécurité

Aruba est considérée relativement sécuritaire et jouit d’un bas niveau de criminalité. Toutefois, comme touriste, vous serez plus enclin à être la cible de larcins.Utilisez votre bon jugement, prenez avantage des coffrets de sûreté mis à votre disposition dans les hôtels et ne laissez pas vos objets de valeur à la vue sans surveillance et transportez votre porte-feuille et votre caméra discrètement. Assurez-vous aussi que votre porte de chambre est verrouillée ainsi que les portières de votre voiture louée.

 

Taxes et Pourboire

Les hôtels ajoutent 19% en taxes et services. Plusieurs catégories de marchandises sont hors-taxes mais les produits taxables incluent déjà 6,5% dans le prix.Les restaurants habituellement incluent un pourboire de 10% à 15% sur la facture, assurez-vous de vérifier avant. Les chauffeurs de taxis peuvent recevoir un pourboire de 10% à 15%, les porteurs de bagages devraient recevoir 2$ par valise et les femmes de chambre, 2$ par jour.

Une taxe de départ d’environ 37$ américain par personne est habituellement incluse dans votre billet d’avion, mais si ce n’est pas le cas, elle sera applicable à l’aéroport. SVP, vérifiez.

 

 

document.querySelectorAll(".um-account-link")[5].getElementsByClassName("um-account-title").innerHTML = "Site pour agent"

Mon compte





Modifier votre mot de passe