Aruba, Connaisez-vous cette superbe destination vacances

Aruba le paradis sur la terre

Cette petite île est un vrai bijou pour les touristes qui recherchent une destination tropicale avec un accent européen. Même si plusieurs nationalités ont formé la culture, l’influence des Hollandais est particulièrement présente dans la langue, l’architecture et son moulin à vent converti en restaurant. Aruba a une merveilleuse réputation culinaire et une vie nocturne palpitante et bien remplie avec de nombreux clubs, des spectacles et des casinos. La capitale de l’île, Oranjestad est un paradis pour les magasiniers. Les amoureux du soleil seront ravis. Les côtes d’Aruba sont entourées de plages de pure sable blanc, particulièrement découpées et magnifiques sur le côté Nord. La forme particulière des arbres divi-divi, dont le tronc est courbée par le vent continuel des alizés, est aussi un symbole de l’île. L’intérieur des terres ressemble plus à un paysage désertique avec des cactus, l’aloès et des formations rocheuses aux formes dramatiques.

Aujourd’hui la culture d’Aruba est un mélange de 40 nationalités distinctes, de l’Amérique du Sud, de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Asie toute mélangée avec les habitants de l’île. Les natifs d’Aruba sont un mélange de Hollandais, d’Espagnols et d’indiens ancestraux, les Caquetio.

La nourriture a toujours joué un rôle central dans les célébrations et les réunions de familles. Ce qui expliquerait la merveilleuse réputation culinaire prisée sur l’île. De simples et discrets bistros familiaux seront réjouir votre palais d’épicurien.

Le folklore d’Aruba est fortement présent dans la musique et la danse. Les premières chansons populaires de l’île furent d’influence européenne comme la valse, évidente encore dans le rythme de l’hymne national d’Aruba. La musique latine est aussi très présente comme le Gaita et les groupes Aguinaldo que l’on peut entendre à Noël. Les airs de calypso règlent le carnaval, et la veille du Jour de l’An est accompagnée des musiciens voyageurs Dande. La musique traditionnelle d’Aruba est connue sous le nom de Tumba et entendue seulement dans les îles ABC.

L’art fut souvent interprété par des gens dont le violon d’Ingres était la peintures et qui occupaient un rang dans l’échelon supérieur de la société. Une interprétation réaliste des paysages de l’île était dominante. Les artistes amateurs hollandais influencèrent les artistes locaux mais aujourd’hui la nouvelle génération d’artistes, ayant étudié à l’extérieur, s’expriment d’une façon plus contemporaine.

L’architecture que l’on retrouve sur l’île était un signe révélateur d’un certain statut social. Les fermiers construisaient souvent des maisons de campagne connues sous le nom de Cunucu. Cette maison de stuc rectangulaire exhibe un toit pointu aux tuiles oranges et est positionnée pour mieux utiliser le rafraîchissant courant d’air. La société des mieux nantis (marchands, clergé, représentants du gouvernement et autres) préféraient les manoirs. Ceux-ci sont bien identifiés par des colonnes sur leurs portiques et leurs ornements européens. Ces résidences peuvent être admirées dans le centre-ville de Oranjestad. Voyages a prix fou vous recommande cette destination voyage.

Aimeriez-vous aller ce voir ce coin du globe ?

document.querySelectorAll(".um-account-link")[5].getElementsByClassName("um-account-title").innerHTML = "Site pour agent"

Mon compte





Modifier votre mot de passe